Accueil / Nuppio Learn / L’impact du flow dans la motivation

L’impact du flow dans la motivation

Csikszentmihalyi  photo
Photo by wiobyrne

Il nous arrive parfois de pouvoir accomplir une tâche très facilement, alors que parfois c’est le contraire, on doit faire des efforts pour l’accomplir.

Afin d’expliquer ce phénomène,  le psychologue hongrois Mihály Csíkszentmihályi  a créé une liste de huit états mentaux possibles lors de l’exercice d’une activité. L’ensemble de ces états comprend à titre d’exemple : l’anxiété,  la relaxation et le flow. (1)

Ces états sont le résultat de la combinaison suivante : niveau de (habileté) / niveau de défi (challenge).

Le flow : un état psychologique optimal

Même si le flow fait partie d’un ensemble de huit états, il est considéré comme le plus important puisqu’il représente la combinaison optimale dans laquelle les niveaux de compétence et de défi sont très élevés.

Le flow permet à l’/travailleur de vivre un état de plaisir et de lui permettant de mieux accomplir ses tâches dans les meilleures conditions mentales.

La définition officielle du flow a été donnée par Csikszentmihalyi lui-même en 1975. Cette définition dit que le flow est un état d’activation optimale dans lequel le sujet est complètement immergé dans l’activité. L’expérience du flow trouve donc sa finalité en elle-même.  (2)

Mais comment savoir si on est dans un état de flow ?

Les caractéristiques du flow

Csikszentmihalyi a certainement pensé à ça. C’est pour cela qu’il a définit neuf caractéristiques de cette expérience optimale (3) :

  1. L’équilibre entre le défi et l’habileté (c’est-à-dire la compétence)
  2. La sur la tâche
  3. La clarté de la cible : savoir ce qu’il faut faire et comment le faire
  4. La précision et la clarté du feedback : la tâche fournit un feedback immédiat
  5. L’absence de distraction : la forte concentration ne permet pas au sujet de penser à autre chose
  6. Le contrôle de l’action : la possibilité de contrôler ses actions
  7. L’absence de préoccupation à propos de soi : le plus important c’est l’activité elle-même et non pas l’ego
  8. L’altération de la perception du temps : on remarque souvent que le temps passe trop vite lorsqu’on est entrain de faire une chose précise, c’est évidemment parce qu’on est dans un état de flow
  9. Une expérience de motivation intrinsèque : dans l’état de flow on n’a pas besoin d’une récompense externe pour exercer une tâche. On le fait parce que ça nous permet d’avoir un sentiment de bien être personnel.

Le flow et la motivation

C’est sûr que les descriptions fournies par

ne sont pas inventées pour la première fois. Elles ont toujours été ressenties par des individus qui aimaient leurs activités tout simplement. L’ de cette théorie est de structurer la situation pour en faciliter la compréhension et permettre aux gens de l’atteindre facilement.

Le flow explique la motivation du point de vue de la psychologie positive, et bien sûr lorsqu’on parle de la motivation on sait que la plupart des apprenants cherchent à l’atteindre pour être plus productifs et heureux en même temps.

Les études dans ce domaine ont mis en évidence des liens positifs entre la motivation, la satisfaction de la vie et le flow et des liens négatifs entre le flow et l’anxiété ou le désengagement.

Référence :

A propos de Nuppio

Voir aussi

Incubateurs, start-up… Et la com’ dans tout ça?

Article invité de Mouna Sqalli : coach certifiée et formatrice, coaching personnel et professionnel et coaching …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Testez votre type d'intelligence

Profitez gratuitement d'un test afin d'évaluer votre type d'intelligence pour comprendre comment bien apprendre.

 

Recevez également en bonus le manuel des instructeurs si vous souhaitez générer des revenus complémentaires en ligne en vendant votre expertise sur Nuppio Learn.